#Etudiant comment préparer sa vie professionnelle ?

Publié dans: 

L’ingénieur est une personne hautement qualifiée pour résoudre n’importe quel type de problème dans son domaine, même sans maîtrise des outils techniques adéquats pour le faire. Ainsi, la rapidité, la réflexion, la sociabilité, l’esprit du groupe, la précision et l’optimisation sont des qualités qui différencient l’ingénieur de n’importe quel autre technicien (au sens large du mot). Et l’élève-ingénieur ? Il faut bien se préparer avant la vie professionnelle, non seulement techniquement, mais aussi socialement, en apprenant à vivre aujourd’hui dans son école, comme demain au sein de l’entreprise qui l’embauchera.

 

En effet, une école ne doit en aucun cas présenter un autre ensemble de salles pour des cours magistraux et monotones. Cet institut d'ingénieurs doit constituer toute une vie à concevoir dans ses moindres détails : depuis le café matinal à la buvette, jusqu’aux soirées avec les collègues. Elle est la dernière et la plus importante phase du cursus académique du futur ingénieur. Du coup, il y aura une continuité entre la vie de l’élève à l’école d’ingénieurs et ses premiers pas dans la vie professionnelle.

 

En outre, la vie de l’étudiant subit plusieurs changements :  au lycée et au premier cycle (préparatoire aux études d'ingénieurs), l’élève est généralement borné par ses études pour arracher un bon classement lui permettant d'avoir plus de choix dans l'orientation. Mais au sein d'une école d’ingénieurs, il interagit plus avec son environnement académique. Il est beaucoup plus sensible à la diversité : des camarades de différentes régions (par exemple, à Tunis et dans une même classe de 30 élèves on trouve au moins 13 régions), des gens qui ont des mentalités plus modernistes ou plus conservatrices, des passe-temps différents (cinéma, séries manga, blogging, Belote, dance,…), des étudiants de mentalité « Geek », des gens qui parlent de la politique, de la dernière séquence de Cyprien ... Et l’étudiant tunisien réagit face à ces nouvelles données de deux façons généralement :

  • Positivement : en créant un réseau social constitué par des collègues partageant des activités, des goûts et des intérêts.

  • Négativement : en refusant cette nouvelle diversité dans son environnement et en se fermant sur soi (ou en côtoyant des gens qui ont aussi réagi négativement) pour protéger son mode de vie ou de crainte de ne pas réussir à vivre le changement.

 

Par conséquent, non seulement l’école d’ingénieurs présente un nouvel univers de coutumes, mais aussi, par l’interaction irrévocable avec la psychologie de l’étudiant (sa tolérence, ses idéologies...), elle envahit sa vie pour qu’il conçoive un mode de vie avant la vie professionnelle qui sera un choix pour toute une vie. D'où les étudiants doivent savoir vivre dans les écoles d'ingénieurs afin de développer une personnalité forte et être prêts pour une longue vie professionnelle.

 

 

(extrait de la conférence "Qu'est-ce qu'on attend de vous dans l'entreprise" à l'occasion de la semaine d'intégration, 9 septembre 2011, Ecole Nationale des Ingénieurs de Tunis - ENIT)